5 sénateurs contestataires portent plainte par devant le CEP

Les sénateurs contestataires entendent faire feux de tous bois pour faire valoir leur droit et conserver leurs sièges au Grand Corps. 5 membres du deuxième tiers du Sénat, Jean Renel Sénatus, Jean Mary Salomon, Dieupie Chérubin, Youri Latortue et Nenel Cassy ont déposé ce jeudi 16 janvier 2020 une plainte au Conseil Électoral Provisioire (CEP).

La correspondance est adressée au président du CEP, Léopold Berlanger, et réclame que l’instance électorale tranche dans le conflit opposant ces 5 sénateurs au chef de l’état Jovenel Moïse. Le document a été reçu par l’administration mais les 5 sénateurs n’ont pas eu audience avec les conseillers électoraux.

Les sénateurs contestataires accusent le chef de l’état d’avoir violé la loi électorale qui stipule que le mandat des candidats ayant le plus grand nombre de vote est de 6 ans. Le sénateur Sénatus a publié une copie de son certificat d’élection, émis par le CEP, faisant état d’un mandat de 6 ans.

Les sénateurs contestataires se disent confiant que le CEP tranchera en leur faveur. Toutefois le cas d’espèce ne concerne pas un contentieux électoral mais un conflit entre certains sénateurs et l’exécutif.

Les 4 autres sénateurs du deuxième tiers n’ont pas pris part à la démarche. De plus le Sénat ne supporte pas l’action des 5 sénateurs. Le président du 3 eme tiers du Sénat avait indiqué que le Sénat ne compte que 10 membres.

LLM / radio Métropole Haïti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *