Plus de 8 000 migrants haïtiens ont été rapatriés au cours des dernières semaines informe l’Organisation Internationale pour la Migration (OIM) dans un communiqué.
8 272 personnes ont été déportées vers Port-au-Prince et Cap Haïtien dans le cadre d’une vague de déportation.

87% des rapatriés viennent de la frontière americano mexicaine.
Il s’agit de migrants venant de l’Amérique du sud notamment Brésil et Chili.

Les autorités américaines ont réalisé 67 vols vers Haïti avec une moyenne de 400 personnes déportées par jour.

L’OIM indique que les statistiques prennent en compte la période du 1 février au 15 septembre 2021.

Outre les États Unis, d’autres pays dont le Mexique, Bahamas, Turk and Caicos ont également organisé des déportations en Haïti.
537 migrants ont été déportés par les Bahamas, 70 par le Mexique et 19 par Turk and Caicos.

Par ailleurs 402 boat people ont été interceptés pas les gardes côtes américains.
Ils ont été rapatries à bord de deux avions distincts à Port-au-Prince et au Cap Haïtien.

LLM / Métropole Haïti

Leave a Comment