Deuxième édition de la campagne «Prix fabricants» à la Sun Auto

Economie –

Ceux qui voulaient s’acheter une voiture neuve ont eu les yeux rivés sur la Sun Auto au cours du week-end écoulé. Le marché de véhicules se trouvait encore une fois à Tabarre. Tout était en place pour faciliter la tâche aux clients. Dans un cadre attrayant aménagé pour l’évènement, s’installaient banques et maisons d’assurances. Pendant que le concessionnaire de véhicules présentait les différents marques et modèles aux clients, les institutions financières présentes se surpassaient pour offrir les meilleurs avantages de financement possibles.

Les dirigeants n’ont pas dévoilé le nombre de véhicules vendus à cette occasion. Toutefois, ils se disent satisfaits du déroulement des activités. «Les gens se déplacent et viennent tous pour s’acheter une voiture», a confié Daniel Gérard Rouzier, président directeur général de la Sun Auto. La satisfaction est si grande que les organisateurs pensent étendre cette campagne au 7 septembre. Une façon pour eux d’offrir à un plus grand nombre de gens la possibilité de bénéficier ce tarif spécial.

La campagne «Prix fabricant» s’organise dans une logique de promotion. Le concessionnaire, au cours de cette période considérée, prend en compte le prix du fabricant et les différents droits et taxes exigés par les autorités étatiques. Voitures, véhicules tout-terrain, camions et minibus sont offerts à prix réduits. C’est pourquoi, à partir de 11 500 dollars américains, l’on pouvait s’offrir un véhicule neuf.

Le président directeur général en a profité pour annoncer d’autres avantages offerts par son entreprise. «En plus de ce tarif qui défie toute concurrence, la Sun Auto offre trois ans et 100 000 kilomètres de garantie sur les automobiles et 3 ans et un kilométrage illimité sur les camions», a-t-il précisé. Aussi, a ajouté M. Rouzier, son entreprise dispose de l’un des meilleurs services après-vente du pays.

La Sun Auto, poursuit Daniel Gérard Rouzier, occupe 15% du marché de véhicules en Haïti. Ce n’est pas le leader. Le dessein des dirigeants est d’augmenter cette part et la campagne de ce week-end s’inscrit dans une telle démarche. Le haut management de cette institution ne compte pas s’arrêter en si beau chemin. D’autres initiatives sont prises à cet effet. La garantie sur les véhicules, la qualité des services offerts, l’accueil des clients sont également prisés et auront à coup sûr une incidence positive sur l’entreprise.

L’objectif est que tout le monde puisse s’offrir une véhicule neuf. Ce faisant, le pays aurait un parc d’automobiles de loin de meilleure qualité. Daniel Gérard Rouzier croit qu’on peut inciter la classe moyenne à emboîter le pas à la Sun Auto. Pour cela, une petite révolution doit s’opérer. Il serait de bon ton, assure-t-il, que l’État enlève certains droits et taxes sur les véhicules de moins 1 500 cc. Pour le moment, conclut-il, les concessionnaires de véhicules neufs paient entre 60 et 70% du prix du véhicule pour les droits de dédouanement et les taxes exigées. Il cite, par ailleurs, les taxes sur les chiffres d’affaires (TCA), les droits administratifs et les frais de première immatriculation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
+1
Partagez
0 Partages