Réginald Delva : la mort d’Evelyne Sincère inspire un puissant sentiment de révolte

L’ancien Secrétaire d’État à la Sécurité Publique, Réginald Delva se dit profondément révolté en tant que père, suite à l’assassinat d’Evelyne Sincère, 

une jeune femme de 22 ans kidnappée dont le corps a été retrouvé dimanche dernier, à Delmas 24, sur un tas de détritus.

« Il n’y a pas un père qui ne soit révolté après le meurtre d’Evelyne Sincère. Trop de gens innocents ont été kidnappés et abattus ces dernières années sans que leurs assassins n’aient été retrouvés et punis. »

Toutefois l’expert en question de sécurité qui intervenait ce mardi pendant le journal du matin de Radio Métropole, estime qu’il est difficile de déterminer les circonstances de sa mort avec certitude. Il pourrait s’agir selon lui, d’un assassinat planifié camouflé, d’un règlement de compte ou d’un cas de sorcellerie. Il est également possible que la victime ait reconnu l’un des ses ravisseurs ou que sa mort relève d’un accident, comme c’est déjà arrivé à plusieurs reprises lors d’enlèvements, explique-t-il.
Cependant ce nouveau cas, qui rappelle ceux de Natacha Kerby Dessources en 2006 et de Lencie Mirville en 2015, montre la nécessité d’encadrer les familles de personnes enlevées. Par ailleurs, selon l’ancien ministre de l’intérieur, la PNH, malgré ses faiblesses, reste un carrefour obligé dans la gestion des enlèvements. Il tempère en cela les nombreuses critiques dont l’institution policière fait déjà l’objet, sur les réseaux sociaux.

AL / radio Métropole Haïti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *